Les Ruches.

Présentation :

Nous vous invitons à voir les photos : Les Abeilles

L'abeille est un insecte qui vit en société (colonie) d'environ 50 000 individus.

Dans chaque colonie vivent : une reine, environ 50 000 ouvrières et 5000 mâles (entre le mois d'avril et le mois de septembre).
Le rôle de la reine, la mère de toutes les abeilles, est uniquement de pondre (jusqu'à 2000 oeufs/jour).
Elle est fécondée une seule fois au début de sa vie, en vol, par une quinzaine de mâles qui peuvent venir de très loin et meurent après la fécondation.
Les spermatozoïdes sont stockés dans la spermathèque durant toute la vie de la reine.
L'oeuf dure 3 jours, puis, l'éclosion donne une larve qui sera nourrie pendant 6 jours par les ouvrières (3 jours à la gelée royale, 3 jours au miel et au pollen).
La larve va ensuite être enfermée dans sa cellule (operculation) où elle va filer un cocon (comme tous les insectes) pour se transformer en insecte "parfait" (imago). 21 jours s'écoulent entre la ponte de l'oeuf par la reine et la naissance de l'imago.
Dès sa naissance, l'ouvrière se met au travail ; celui-ci dépend de son âge, donc de son développement biologique. Toutes les ouvrières effectuent tous les travaux. Pendant 3 semaines elles vont s'occuper de l'intérieur de la ruche :

Ensuite, seulement, elles vont sortir de la ruche pour aller récolter les produits nécessaires à la colonie :

Ce statut "d'abeille d'extérieur" dure 3 semaines puis l'abeille meurt.

Les mâles proviennent d'oeufs non fécondés (ovules) et n'ont pas de père (Parthénogénèse Arrhénotoque). Leur développement dure 24 jours entre la ponte de l'ovule par la reine et la naissance, ils restent pendant 3 semaines dans la ruche où ils participent par leur simple présence au maintien de la température nécessaire à la colonie (35°C). Ensuite ils sortent, sont acceptés dans toutes les ruches (contrairement aux ouvrières), mais ne travaillent pas, leur rôle est de trouver une reine à féconder. A la fin de l'été, après la saison des fécondations (août), tous les mâles sont mis à mort par les ouvrières.
Le rôle de l'abeille dans la nature n'est pas de faire du miel, mais de transporter le pollen qui permettra la reproduction des fleurs. C'est un échange parfait entre la plante qui sécrète du nectar pour attirer l'abeille et celle-ci qui va, sans le savoir, transporter le pollen d'une fleur à l'autre. Cela est possible car l' abeille butine toujours le même type de fleurs pendant une "séance" de butinage.
Dans la ruche les abeilles communiquent entre elles soit chimiquement (phéromones), soit par des "danses".
C'est un véritable langage qui leur permet une communication très fine . Ce langage a été découvert par Karl Von Frisch (Prix Nobel de médecine en 1973, "Vie et moeurs des abeilles", livre passionnant qui en relate toutes les expériences et observations).

Notre cheptel se compose d'une quarantaine de ruches Dadant réparties sur quatre endroits (ruchers). Ce petit nombre de ruches nous permet un suivi individuel de chaque colonie (ruche).
Chaque ruche est numérotée. Dans un souci de préservation de la biodiversité,nous n'utilisons que des abeilles locales : Abeille noire (Apis Mellifica Mellifica) que nous sélectionnons nous-mêmes.
Les reines, marquées, proviennent de notre élevage, ce qui nous permet un meilleur suivi sanitaire notamment pour la varroase (Varroa destructor, acarien parasite de l'abeille) que nous soignons en "Lutte raisonnée" (chaque ruche est contrôlée et n'est traîtée que si besoin). Cela nécessite plus de travail, mais nous permet de sélectionner des colonies plus résistantes naturellement.

Les abeilles ont un instinct d'amassage : tant qu'il y a du monde pour travailler, tant qu'il y a des fleurs et tant qu'il fait beau, elles vont rentrer du miel, même si, pour passer l'hiver 15 kg de provisions seulement leur suffisent. Nous utilisons cet instinct pour récolter le miel sans appauvrir la colonie.
Notre travail est donc d'avoir des ruches très populeuses (d'où l'importance de remplacer les reines et de les sélectionner), de les mettre dans des lieux où les fleurs mellifères sont en nombre important et après il nous reste à attendre le beau temps !!!

Nous ne déplaçons pas nos ruches (transhumance), ce qui permet aux abeilles de s'habituer à leur milieu et de suivre le rythme des saisons et des floraisons. Ce choix fait que nous ne produisons que des miels toutes fleurs dont les caractéristiques (goût, couleur, consistance) peuvent changer d'une année sur l'autre.
Cette variété florale permet aussi aux abeilles d'avoir un régime alimentaire plus équilibré et donc d'être en meilleure santé (l'alimentation est la base de la santé).

Nos miel sont récoltés (fin mai et fin juillet) à froid, décantés puis conditionnés en pot de verre (250 g, 500 g ou kg). A aucun moment ils ne sont chauffés pour les rendre liquides ou pour les reconditionner.

Si vous voulez en savoir davantage ou si vous vous posez des questions sur les abeilles ou sur l'apiculture contactez nous, nous nous ferons un plaisir de vous repondre ou mieux, venez nous rendre visite.

Un article très complet sur l'apiculture est disponible : abeille !

Visite de Printemps :

Objectifs de cette Visite :

Contrôle de l'état sanitaire :

Contrôle de l'état du couvain (larves) :

Contrôle de l'état de la reine :

Evaluation des critères de sélection :

Ceux-ci vont permettre de sélectionner meilleures ruches qui seront des ruches souches que l'on utilisera pour faire les élevages de reines. Ces critères sont :

Renouvellement des cadres :

Deux cadres par ruches sont changés et remplacés par des cadres de cire "gaufrée". Les 2 cadres de rive (les plus anciens) sont retirés, 2 cadres de cire gaufrée sont placés de part et d'autre du "Nid à couvain", les abeilles vont les batir, la reine va y pondre et lors d'une prochaine visite, ils seront placés en plein milieu de la ruche et tous les autres cadres seront décalés vers l'extérieur.

Cette rotation de cadres permet de renouveler tous les cadres en 5 ans (6 pour une ruche Dadant 12 cadres).

Ponte de la reine et développement des larves :

La reine pond les oeufs (jusqu' à 2000/jour), au fond des cellules,

La reine est la seule à pondre, elle est la mère de toutes les ouvrières. Elle sécrète des phéromones (hormones qui agissent sur d'autres individus) qui vont assurer la cohésion de la colonie.

Si, pour une raison ou une autre la reine vient à disparaître, l'absence de phéromone déclenche chez les abeilles ouvrières un élevage royal :

La différenciation Ouvrières / Reines se fait donc par la différence de nourriture !!!

Les abeilles orphelines vont donc élever plusieurs reines; la première qui naîtra détruira ses soeurs avant leur naissance. Si 2 reines naîssent en même temps, elles vont se battre, la plus forte tuera l'autre par piqure (La reine a un dard, mais ne l'utilise que contre une autre reine).

Quelques jours après sa naissance, la reine effectue son vol de fécondation. Une quinzaine de mâles, pouvant venir de 20 km à la ronde (ce qui permet un brassage génétique important) vont s'accoupler les uns après les autres avec la reine (Ils en meurent).

Tous les spermatozoïdes vont être stockés dans la spermathèque et utilisés tout au long de la vie de la reine.
Avant de pondre, la reine inspecte la cellule avec sa tête, ses antennes et ses pattes. Elle contrôle qu'elle est libre et elle va la calibrer.

Les produits de la ruche sont aussi utilisés pour leurs propriétès thérapeutiques en médecine humaine et vétérinaire.

Si vous souhaitez des renseignements supplémentaires, contactez nous; nous nous ferons un plaisir de vous répondre.


Retour au haut de page
Site mis à jour le 04/11/17. Tous droits réservés à Jacques Caron, La Miellerie 08250 Vaux-Lès-Mouron. Tél. Fax : 03.24.30.51.84. xhtml.css. Site optimisé pour Firefox.