La Propolis

Origine de la propolis :

La propolis est le médicament à large spectre que la colonie va composer avec les éléments extérieurs et intérieurs qui l'entourent.
Pour atteindre son but, la colonie va choisir la composition en y apportant les matières actives collectées dans son environnement. Pour l'abeille, l'important n'est pas tant la composition mais l'action de cette substance.
Les analyses montrent des compositions différentes mais les actions restent communes à toutes les propolis du monde. Elles ont par contre certaines particularités biochimiques qui leur donnent des attraits thérapeutiques spécifiques.
L'abeille réalise la propolis principalement à partir des résines végétales sécrétées par les bourgeons et l'écorce de certains arbres, comme le peuplier.
Elle les récolte à l'aide de ses mandibules, et les mélange à de la salive. Après l'avoir transportée sur les poils de ses pattes, elle tapisse l'intérieur et l'extérieur de sa ruche avec ce mastic de propolis, ce qui fortifie la colonie et assainit son environnement.

Composition chimique de la propolis :

La composition de la propolis est variable selon son origine botanique. On a pu cependant identifier jusqu'à 150 constituants différents qui font de la propolis une véritable cascade de nutriments.
Arrachée à la ruche, la propolis nous livre ses secrets : forte de 50% à 55% de résines et de baumes, 20 à 35% de cire (mélange de cire verte d'origine végétale et de cire d'abeille surajoutée), 5% à 10% d'huiles essentielles, 5% de pollen et enfin 5% de matières diverses, organiques et minérales.
L'inventaire complet de ces substances serait fastidieux, mais citons toutefois la présence de plus de quarante flavonoïdes, d'acides gras, de sucre, d'acides aminés, de nombreuses vitamines (dont la A et les vitamines du groupe B), et enfin une série d'oligo-éléments (Fe, Cu, Mn).
Cet inventaire partiel ne rend pas compte de la grande diversité de ses formes. En effet, il en existe qui ne présentent que des traces de flavonoïdes. Il est intéressant de constater que si les formules chimiques sont très différentes, l'action de cette substance reste très constante. L'abeille va choisir en fonction de son biotope les substances actives nécessaires à l'action désirée.

Site mis à jour le 08/10/17. Tous droits réservés à Jacques Caron, La Miellerie 08250 Vaux-Lès-Mouron. Tél. Fax : 03.24.30.51.84. xhtml.css. Site optimisé pour Firefox.