Le Miel

Origine et composition du miel

Les abeilles produisent le miel à partir du nectar recueilli dans les fleurs au niveau de petites glandes végétales nommées nectaires, ou à partir d'une sécrétion issue de parties vivantes de ces plantes (pucerons principalement) : le miellat.
Le miel est un liquide sucré composé essentiellement de saccharose dissous dans de l'eau, auquel s'ajoute de la salive d'abeille contenant une enzyme, le glucose-invertase qui transforme le saccharose en deux molécules de sucres simples : le fructose et le glucose.

Le miel est composé de 15 à 20 % d'eau, de 75 à 80 % de sucre dont 70 à 75 %de glucose et fructose et enfin de 1 à 5 % de substances diverses.
Il contient également des oligo-éléments. Le miel n'est pas riche en vitamines, seuls les vitamines B et C sont répertoriées.
Enfin il est composé d'acides organiques : le principal étant l'acide gluconique. Il se forme à partir du glucose et ce phénomène s'accompagne d'un dégagement d'eau oxygénée (H2 O2) grâce à l'enzyme gluco-oxydase.

Les propriétés du miel (valeur alimentaire)

Le miel est un élément essentiellement glucidique, à haut pouvoir calorique. Il apporte 320 Kcalories pour 100 grammes, ce qui équivaut à l'apport d'une quantité double de viande par exemple.
Le miel est composé de sucres simples (glucose, fructose) générateurs d'énergie et facilement assimilables par l'organisme. Son pouvoir sucrant est équivalent à celui du sucre (saccharose).
Comme il a été énoncé auparavant, le miel est pauvre en vitamines et ne possède que quelques traces de vitamines B et C jouant un rôle dans le métabolisme et la nutrition cellulaire.

Le miel est pauvre en protides, mais il contient quelques acides aminés dont la proline qui est la plus constante. Les acides aminés sont indispensables à la synthèse des protéines par les cellules, et interviennent dans le processus énergétique cellulaire.
Ils sont indiqués pour combattre les états de fatigue, d'asthénie, de surmenage et en période de convalescence.

Le miel contient également de nombreux minéraux et oligo-éléments comme le potassium, le calcium, le sodium, le magnésium, le manganèse, le fer, le cuivre, le bore, le silicium, le phosphore, l'or et l'argent.

Certains de ces oligo-éléments jouent un rôle important dans l'équilibre ionique et les réactions enzymatiques des cellules.

La recherche et l'analyse du miel par séparation des principes actifs par des solvants a mis en évidence la présence de 7 flavonoïdes à des concentrations d'environ 100mg pour 1kg de miel.
Ces flavonoïdes ont un effet très favorable sur notre santé par leurs actions anti-inflammatoires, antivirales, cicatrisantes, antitoxiques et antioxydantes.
Ils renforcent le système immunitaire et protègent nos vaisseaux en stimulant la synthèse du collagène de leurs parois.

Chez les bien-portants le miel a un intérêt diététique : il permet un meilleur rendement physique.
En effet, de par son action stimulante du coeur, le miel augmente l'endurance, favorise la récupération, facilite les efforts répétés ou prolongés et prévient les défaillances; cela sans effet dopant. Aussi, il facilite la digestion et l'assimilation des autres aliments.

Site mis à jour le 08/10/17. Tous droits réservés à Jacques Caron, La Miellerie 08250 Vaux-Lès-Mouron. Tél. Fax : 03.24.30.51.84. xhtml.css. Site optimisé pour Firefox.